ESTELLE LAGARDE
"De Anima Lapidum"
LA COLLECTION
"40 photographies pour 40 bougies"
CAROLINE CHIK
"Humanité"
JEAN-CLAUDE DELALANDE
"Quotidien"
MATHIAS GRENNHALGH
"Wallsekaai 47 (FOMU)"
RAPHAEL HELLE
"Dérèglement"
MIREILLE LOUP
"Beneath-beyond"
MARIE MONS
"Aurore Colbert"
CLAIRE ET PHILIPPE ORDIONI
"Portraits baroques"
ANITA POUCHARD-SERRA
"Urbanités latentes"
MELANIE WENGER
"Marie-Claude, la dame aux poupées"
ADRIEN BASSE-CATHALINAT
"La ligne"
BENJAMIN JUHEL
"ARK"
ERIC DROUSSENT
"Décalage immédiat"
JEAN PELLAPRAT AVEC JEREMY PAON
"ON-OFF // Grenoble"
FRANCESCA DAL CHELE
"Le passé de l'avenir"

 

MIREILLE LOUP

''Beneath Beyond''

Au centre des expositions Paul Courboulay / Le Mans

M Loup Beneath04 2835En géométrie métrique, Beneath-Beyond (devant-derrière) est le nom d’un des algorithmes permettant la représentation des points d’un polytope, par une équivalence des segments et faces qui sont devant, et des autres situées derrière. Pour comprendre cet algorithme, il faut faire abstraction du monde en 3D que nous pouvons seulement voir, et en imaginer un en dimension 4 auquel nos yeux et nos sens ne donnent pas accès, considérant la dimension des faces cachées du polytope dont la représentation diffère selon son déplacement dans l’espace à un instant T.
Mireille Loup nous donne à voir comment certains algorithmes mentaux peuvent permettre une représentation des facettes invisibles par une faculté d’adaptation qui utilise l’imaginaire, le polytropos, en-deçà et au-delà d’un réel perceptible. Elle nous parle des raptus de certains enfants, ces désertions momentanées et soudaines du monde prosaïque, ces perturbations hors de la conscience ordinaire, autant que de l’intelligence polytrope, cette faculté d’adaptation polymorphe qui offre la capacité aux détours, à l’errance positive et dont Homère qualifia Ulysse, image du poulpe aux mille replis.
Car dans l’enfance, comment parler de soi lorsqu’on ne possède pas les mots ? Au moins, il y a les images. Pour les enfants, les dessins. Pour Mireille Loup, des photographies comme des dessins, fabriquées, manipulées pour exprimer l’indicible, sans émotion, sans drame, dans une esthétique aseptisée.

MIREILLE LOUP est photographe, vidéaste et écrivain.
Née en 1969 en Suisse. Vit et travaille à Arles, France.
Elle est représentée en galerie dès 1991 en France et à l’étranger et ses ouvrages sont publiés à partir de 1999. Ses œuvres sont exposées en centres d’art autant qu’en musées et festivals tels que Les Rencontres d’Arles (2012 et 2005), le MAC de Sao Polo (Brésil), le Musée Malraux (Fr), le MAMAC de Liège (Belgique), le Centre National des Arts à Ottawa (Canada) etc. Elle est présente dans de nombreuses collections publiques et privées, dont le Fond National d’Art Contemporain (FNAC) et la Metropolitan Museum of Art Library à New York. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (ENSP) en 1994, elle enseigne la Photographie et la Vidéo, Département Art et Design, à l'université de Nîmes, l'Expression Artistique et la Production Audiovisuelle à l'université d'Arles Provence, et intervient à la formation continue de l'ENSP à Arles.