JEAN PELLAPRAT (photographe) / JÉRÉMY PAON (performeur)

''On.OFF // Grenoble''

À l'Éolienne / Arnage

Jean Pellaprat Jeremy Paon Les PhotographiquesON.OFF // Grenoble se déploie au-delà d’une proposition photographique, nourrie de deux univers artistiques (photographie & art vivant).
Cette exploration urbaine est avant tout le hasard d’une rencontre avec la ville, à la découverte de sa géographie, son histoire et son architecture. Se perdre dans ses méandres, ses interstices pour en dénicher des espaces singuliers. Se saisir des particularités de cette cité et l’offrir à voir sous un nouvel angle. Grâce à une architecture riche et variée ainsi que des éléments identitaires forts, la « Capitale des Alpes » fut le terrain de jeu idéal pour traquer ses fragments d’illusion et capturer ses Chimères Urbaines. Chaque cliché est singulier, sans préméditation quant au lieu, à la lumière et autres paramètres.
Les illusions retrouvées dans les photographies sont réalisées sans artifices et sont le résultat d’une adaptation à l’environnement : faire partie du tableau urbain pour perdre au mieux l’œil de l’observateur. Entre imaginaire et sensibilité, ON.OFF dévoile une autre vision du patrimoine culturel de la ville et retranscrit une fraction de notre réalité, une réalité controversée, renversée.
Jean Pellaprat

 

JEAN PELLAPRAT (Photographe)

Il décide d’ouvrir son œil en 2008. L’évasion par les lignes est l’une de ses obsessions. Les capturer, vivantes. Elles définissent un cadre et une dynamique. Il les aborde tout d’abord via l’architecture moderne puis dans des étendues moins urbaines, dans la simplicité des espaces.

L’étude des fonctions cérébrales l’a mené à s’intéresser à la perception de « notre » réalité et comment la manipuler. La perception du corps, de l’espace et leur interaction se révèlent alors comme un nouveau domaine d’expérimentation qu’il explore seul mais aussi lors de collaborations artistiques, notamment avec Jérémy Paon (Projet ON.OFF).

Minimalisme, impermanence et surréalisme dessinent les nouvelles lignes de son travail. S’approprier l’existant et proposer une nouvelle interprétation, en se jouant des repères et des dimensions. Lire l’espace et l’ordinaire, autrement.

 

JÉRÉMY PAON (Danseur-Performeur)

Né en 1984, il oriente initialement sa formation vers l’enseignement de l’EPS. C’est au cours de ses études (entre 2004 et 2006 à l’UFRAPS d’Orléans) qu’il percute le mouvement dansé. De rencontres en projets il fait le choix de s’y consacrer entièrement. En 2007, il intègre la formation De l’interprète à l’auteur (portée par le CCN de Rillieux‐la‐Pape / Compagnie Maguy Marin). Il s’y forme deux ans et collabore à sa sortie avec Yuval Pick. Depuis, il est interprète pour différentes compagnies ; Les gens d’Uterpan ; la compagnie Sylvie Guillermin et la compagnie ACTE. En 2011, il se lie à la compagnie Arrangement Provisoire (Jordi Galì). Et depuis 2017 il a intégré la compagnie Retouramont et Qalis. Parallèlement à cela, il développe sa propre recherche, en grande partie au côté de Jean Pellaprat, par le biais de la photographie, des arts plastiques, de la performance et du Land Art.