Jean Hervoche

''TERRES NUES''

Au centre des expositions Paul Courboulay / Le Mans

Jean Hervoche terres nues les photographiquesJean Hervoche arpente les solitudes à la recherche d’images insolites et intemporelles. Paysages de terres nues révélés par des explosions de lumières, paysages habités par des silhouettes venues comme pour donner du sens à l’image, personnages isolés dans leur solitude. Il cherche à créer une sorte de « paysage mental » au sein duquel les photos peuvent co-exister, qu’elles soient de Bretagne, d’Europe, d’Afrique, de la Réunion ou de l’Ouest Américain.
« Jean Hervoche ne donne pas la provenance géographique de ses images. Quelle importance...quand la route est une épreuve de vérité et la longue marche une façon d’aller vers le dépouillement. Hervoche est un homme aux semelles de vent, s’attardant derrière les portes des fermes quand la fureur des ciels imposent de se rapetisser. Ses photographies de format carré sont pleines de nuages, de terres, d’eau, de neiges, de rocs, de maigres végétations. Elles ont la bouche pleines de cailloux. C’est à la fois le matin du monde et sa nostalgie..Nous sommes ici dans des territoires de survie remplis de marécages âpres et de labyrinthes de pierres où perdre son âme, avant que de la retrouver, tordue, rincée, neuve »
Fabien Ribery

Pour Jean Hervoche, photographie et voyage sont indissociables. Il a besoin du choc de la découverte pour éprouver l’émotion nécessaire. Son parcours photographique suit un itinéraire précis  : Commencé sur les rivages de Bretagne, il s’est poursuivi jusqu’aux frontières du monde habité, au Groenland, en passant par l’Irlande, l’Ecosse, les Îles Féroé, les Îles Lofoten et l’Islande, après un long détour par l’Ouest américain et la Réunion.
Paysages de terres nues, révélés par des explosions de lumières, paysages habités par l’irruption de silhouettes venues là, comme pour donner du sens à l’image, personnages isolés dans leur solitude.
Ce parcours photographique s’inscrit probablement dans une réflexion personnelle beaucoup plus globale. La puissance des éléments, leur violence parfois, l’immensité des déserts ou des océans, ramènent à notre dimension humaine. Cette impression se renforce à la lecture de certaines photos récentes où l’image, à la limite de l’abstraction, se fait minimaliste pour des compositions fugitives et des équilibres précaires.
Jean Hervoche fuit les lieux dûment répertoriés pour partir à la recherche de l’insolite, à moins que des circonstances ou des lumières exceptionnelles ne retiennent son attention dans des lieux plus connus. La lumière est une obsession, le dénominateur commun à toutes ses images. L’unité de son travail n’est pas à rechercher dans le choix des lieux photographiés, mais dans la manière qu’il a de nous les montrer.

Jean Hervoche photographie depuis une quarantaine d’années. Ses photos ont été acquises par le Musée et le FRAC de Bretagne, ainsi que par diverses collections privées et publiques.


Albums publiés  : 

Terres Nues – texte de Joël Vernet, Ed de Juillet - (2018)


Bretagne, Paysages – texte de P. Le Guillou, Ed Bibliothèque de Rennes Métropole – (2007)
Croix, paysages - texte de Patrick Grainville, Ed Siloë – (2005)


Irlande, voyage intimiste - texte de Bernard Berrou, Ed terre de Brume - (2003)


Islande, entre feu et glace - Ed Terre de Brume - (2002)


Ecosse, le pays derrière les noms - texte de Keneth White, Ed terre de Brume – (2001)


Saetas - texte de Jean Claude Bourlès, Ed Dana – (2000)


Des Bretagne très intérieures – portfolio, Ed Artus – (2000)


Îles - texte de Philippe Le Guillou, Ed Terre de Brume – (1999)


Bretagne entre vents et amers - texte de Michel Lebris, Ed Apogée – (1996)


Un Donjon et l’Océan, la Bretagne de Chateaubriand - texte de P.Le Guillou, Ed Artus - (1995)`

L’Irlande ou les musiques de l’âme – Portfolio, Ed Artus – (1989)


Bretagne, Espaces et Solitude - Préface de P.Jakez Hélias, Ed J Picollec/ville de Rennes - (1983)

 

Principales expositions  :

Le Mans  : Festival de l’image (2008), Université du Maine (1989 et 1998)
Rennes  : musée de Bretagne (1981), Fnac (1989, 1995 et 2006), Université de Rennes II (1998), Hôtel de ville (2001 et 2003), Festival travelling Dublin (2001), bibliothèque de Rennes Métropole (2008), Les champs Libres (2012)


Chartres de Bretagne  : Le Carré d’art Pôle Sud (1998 et 2003)
Dol de Bretagne  : Mois de la photo (2012)
FRAC  : Domaine de kerguéhennec (2005)
Paris  : Galerie photo 12 (2009), Maison de la Bretagne (2010)


Bordeaux  : Festival des photographes voyageurs (2005)
Brest  : Université (2000, 2001, 2005), Maison de la fontaine (2003

)
Saint-Malo  : Festival Etonnants Voyageurs (1995), Centre Allende (2001), Tour Bidouane (2011), Grande Passerelle 4ème lieu (2019)


Lannion  : Centre Savidan (1979), L’Imagerie (2004)


Pleumeur Bodou  : 40ème anniversaire des estivales du trégor (2018)


Morlaix  : Musée des Jacobins (1996)


Vannes  : Rencontres du cinéma européen (2015), Galerie Les Bigotes (2019)


Cavalaire  : Maison de la mer (2008)

visuel programmation Les Photographiquesfocus sur l invite Les Photographiquesvisuel programme associe Les Photographiques